vacoa

  • Le vacoa, trésor naturel de Saint-Philippe

    Un des trésors de Saint-Philippe c'est le vacoa, plante comestible, le chou de vacoa est excellent en salade, ses feuilles font la fierté des artisans du coin. L'art du tressage de cette plante est intimement lié à l'histoire de la ville. Présentation avec David Couanon - Laurent Pirotte - Ilotdrones - Jean-Pierre Picard

  • Le Tressage du Vacoa

    Le tressage du Vacoa

    Le travail du Vacoa, arbre de la famille des Pandanacées, est une tradition à La Réunion. Exploité pour son fruit, le pimpin, avec lequel on fabrique des confitures, il est surtout utilisé pour la vannerie. En bertels (sac à dos typique de La Réunion), chapeaux, paniers ou en porte-épices, les feuilles de Vacoa sont savamment tressées par des mains expertes, pour orner les marchés et boutiques artisanales de l’île. Le procédé de tressage veut que les feuilles soient coupées encore vertes pour ensuite être débarrassées de leurs épines et débitées en fines bandes, taillées dans la longueur de la feuille. Mises à sécher, elles sont alors prêtes pour le tressage. C’est surtout dans la région du sud sauvage, dans les villes de Saint-Philippe et de Saint-Joseph, que se trouve la majorité des artisans.